Tanorganic : l’autobronzant bio qui ne rend pas orange (et ça c’est cool).

Ce n’est pas toujours facile d’assumer sa peau claire. Or de mon côté, si je ne me maquille pas, je trouve que j’ai vraiment l’air malade et fatiguée ; même quand je suis maquillée d’ailleurs. Le matin, ça va,  mais en fin de journée quand la poudre de soleil s’est fait la malle, j’ai l’air tout de suite moins en forme…

Ce qui est sympa, aussi, quand tu as la peau claire, c’est que les gens te le font remarquer. Et généralement, ce n’est pas pour te faire des compliments.

Je me rappelle qu’une fois, alors que j’avais fait une petite blagounette à l’une de mes collègues, celle-ci m’avait répondu, d’un ton un peu brusque : « Tu t’es vue ? T’es blanche comme un cul ! »

Ça m’avait un peu vexée, je dois dire…

Pourtant, il y a plein de filles qui ont un teint pâle et que je trouve ravissantes. Je les trouverais peut-être même moins jolies si elles étaient hâlées. Mais c’est toujours la même chose : quand c’est les autres, on adore mais quand on se regarde, il est rare qu’on le fasse avec les yeux de l’amour…

Lire la Suite

Je n’pue pluuus des d’sous d’bras ! Je n’pue pluuuus des d’sous d’bras ! (…ou comparatif de déodorants naturels pour des aisselles qui fleurent bon la rose).

Décidément, depuis quelques mois, j’enchaîne les découvertes… et les satisfactions ! ça me renforce vraiment dans l’idée que l’on peut trouver des produits très efficaces en bio/naturel et j’ai envie de convaincre la terre entière d’abandonner les cosmétiques traditionnels…

Pourtant, avec les déo, c’était pas gagné d’avance. Quand on a passé des dizaines d’années avec Sanex, Dove et tous leurs copains, on se sent un peu seul avec sa transpiration le jour où on les abandonne…Il faut dire qu’ils ont quand même tout pour plaire : toucher sec, pas de traces blanches, zéro odeur même après 15 jours de treck dans l’Himalaya ; pour trouver l’équivalent en cosmétique bio, franchement, il faut être super motivé et avoir les convictions chevillées au corps pour ne pas faire marche arrière !

J’ai donc erré pas mal après avoir quitté mon déo conventionnel habituel , j’ai nommé Sanex Natur Protect, à la pierre d’alun.

sanex natur protect schmidt's geranium

Lire la Suite

Recette maison de sérum peaux mixtes : parce que briller, c’est bien quand tu es un phare…ce qui n’est pas ton cas…

La galère que c’est, quand même, d’avoir une peau mixte…Bon, alors là, je me doute que tous ceux qui ont la peau sèche vont hurler : « Et avoir la peau sèche ?? Tu crois que c’est un cadeau ?? ». Soit. C’est peut-être très ennuyeux d’avoir la peau qui tire continuellement ou qui désquame au moindre changement de température mais je ne sais pas pourquoi, je me dis que c’est toujours plus simple de gérer tout ça avec une bonne huile végétale…(ce qui est loin d’être aussi facile pourtant, j’en ai un exemple flagrant dans mon entourage ; elle se reconnaîtra sûrement et elle a dû m’insulter copieusement dès les premières lignes de l’article, d’ailleurs…).

Quoi qu’il en soit, cela fait des années que je change de crème, de sérum, que j’essaye tout ce que je vois à la télé, en parfumerie, parapharmacie, en bio et naturel aujourd’hui et que je ne suis pas satisfaite de grand-chose. Enfin, disons plutôt que je suis satisfaite les 2 premières heures : visage frais, peau hydratée, toucher sec sur la fameuse « zone T »… Et puis en milieu de matinée, ça se gâte inévitablement : Brigitte Luisance et Jean-Claude Poresdilatés se pointent, main dans la main, un sourire narquois et me disent : « ça ne te dérange pas qu’on s’installe ?… On se fera discrets, promis ! » Ben voyons…

Lire la Suite

Le crayon correcteur Santé : peut-on clamer officiellement qu’il existe un remplaçant à la touche Eclat d’Yves Saint Laurent ?

Je crois que j’ai trouvé, ça y est. Fini le regard moisi du lundi matin, les cernasses de malade après les nuits courtes, le regard de cocker dépressif post-gastro.

basset biotifullpeople
Bon, ce n’est pas un cocker, c’est un basset en fait… J’espère que les amis des animaux ne m’en tiendront pas rigueur !

Je vous avais déjà dit ici que je cherchais désespérément un équivalent naturel à la Touche Eclat. Que le correcteur Inika était plutôt bien mais qu’il lui manquait ce côté lumineux dont tu as besoin pour entourer ton œil d’un halo de fraîcheur…

Eh bien en fait, il n’y avait pas besoin d’aller chercher midi à quatorze heures : le coverstick  était là, présent dans tout bon magasin bio qui se respecte, sur tous les e-shops naturels et même pas planqué dans les box confidentielles !

Lire la Suite

Naturado, Phyt’s et Alphanova : est-ce une fatalité de finir tout blanc sur la plage quand on met une crème solaire bio ?

Allez , on y croit : on est le 12 juin, le soleil semble être de retour, les températures ont grimpé et tu as donc rangé hier tes moonboots et ton passe-montagne dans la boîte avec l’étiquette « Affaires d’hiver ». Youhou !!… Enfin!!… Bon, je dis ça mais en même temps, je ne suis pas du tout une fan de l’été, je déteste avoir trop chaud et le concept de petite robe légère m’est totalement étranger puisque je déteeeeeeeste porter des robes. Et des jupes. Et des shorts aussi. Voilà.

Après avoir fait ma rabat-joie, je peux maintenant aborder le sujet épineux de l’article : celui de la crème solaire. Je dirais que ça, les après-shampoings et les déo, c’est un peu la bête noire à trois têtes de toute personne normalement constituée qui saute le pas vers le naturel.

En effet, pendant des années, dès que les premiers rayons de soleil apparaissaient, tu te tartinais de crème fluide, légère, au fini mat ou satiné, à l’odeur suave de cocotier, le truc glamour et sexy qui te rendait plus belle sur la plage et qui faisait que tu te sentais comme une sirène au bord de l’eau (quand tu ne regardais pas de trop près ta cellulite. Enfin, je parle pour moi, là…)

Et puis un jour, tu es passée au bio, folle que tu es.

Lire la Suite

L’arme fatale anti-boutons 2 (Le retour)

Pour être honnête, ça fait des semaines que je suis sur un article qui me prend vachement de temps notamment à cause des recherches qu’il me demande.

Donc, je me disais que j’allais écrire un petit truc rapide (vous me croyez ?) mais sympathique sur les nouvelles huiles essentielles que j’ai utilisées pour faire partir les bubons qui s’étaient installés de chaque côté de ma bouche il y a 15 jours. Nan mais la mocheté du truc !! Je me suis tâtée pour prendre des photos afin que vous puissiez vous rendre compte de la cata mais ma dignité a pris le dessus et j’ai reculé à la dernière minute… Alors je vais être obligée de vous décrire l’affaire et je laisse votre imagination faire le reste : ce sont des boutons un peu isolés, rouges, qui donnent l’impression de pousser sous la peau et de ne jamais vouloir sortir ; comme s’ils poussaient en interne. Et ils font mal. Et ils grossissent à vue d’oeil. Beuk beurk beurk.

Je dois dire que dans ces cas-là, mon tandem niaouli/ lavande vraie ne fait malheureusement pas le poids. J’ai donc dû changer mon fusil d’épaule : j’ai fouiné dans mes bouquins et j’ai relu la petite recette anti-acné donnée par Danièle Festy dans son livre Ma Bible des Huiles essentielles.

Lire la Suite

Le monoï Naturado, le monoï qu’il te faut !

Sans déc, j’aurais dû bosser dans la pub, moi ! Si c’est pas du slogan quand même ?!!

En même temps, j’étais ultra motivée pour vous faire un article court (pour une fois!) mais essentiel afin de vous vanter les mérites de cette huile que j’aime, que dis-je ? que j’adore !

Comme j’ai laissé tomber tous mes cosmétiques conventionnels pour le corps également (c’est pas vré ??!!!), il a fallu chercher des remplaçants, mais des remplaçants efficaces. Je n’en ai pas testé des masses à vrai dire car je suis tombée assez vite sur des produits sitôt essayés, sitôt adoptés, et notamment  cette marque, découverte sur  Mon Corner b. (mais elle est en vente sur pas mal de sites).

Alors tout de suite, le monoï, ça a un petit parfum de vacances, ça sent le sable chaud, le soleil et les cocotiers… Le risque, c’est que quand tu t’oins le corps d’huile, tu peux vite ressembler à une anguille. Or je ne sais pas pour vous, mais moi, je déteste être toute huileuse, ne pas pouvoir m’habiller rapidement ou avoir le pantalon qui reste bloqué aux genoux après avoir étalé un produit  hydratant sur le corps.

Or, avec cette huile de chez Naturado, j’ai trouvé le Graal…

Lire la Suite

La crème Géranium et Carthame : ta peau mixte en rêvait, PAI l’a fait !

Que c’est difficile pour une peau mixte de trouver une crème de jour (oui, j’ai des problèmes dans la vie, parfaitement) ! C’est un peu le Graal, le truc que tu cherches pendant des années sans être jamais totalement satisfaite. C’est dans ces cas-là que je rêve d’avoir une peau sèche…(je sens que les nanas avec ce type de peau vont me jeter des pierres !)

J’ai testé un nombre incalculable de crèmes peaux mixtes à partir de 18 ans (autant dire hier…), de toutes les marques possibles et imaginables, plutôt en parapharmacie d’ailleurs : Nivéa, Nuxe, Planters, La Roche Posay, Vichy, Caudalie, Bioderma etc., la liste serait longue si je voulais les égrainer toutes. Etaient-elles efficaces ? Si je ne parle pas de leur compo, je ne dirais ni oui ni non en fait. Elles matifiaient pas trop mal en début de journée, je brillais à partir de 11h, j’étais un peu desséchée au niveau de ma fameuse pommette. En gros, rien de bien révolutionnaire. Dans les dernières que j’ai essayées, j’aimais bien la crème Nuxe, quand même, je dois dire : elle avait une texture agréable et elle sentait plutôt bon ; il me semble que c’était d’ailleurs celle-là :

Capture nuxe

Mais bon, avec du silicone dès le deuxième ingrédient, du synthétique à foison et notamment des ingrédients comédogènes, dans lesquels surnage un peu d’huile végétale (de l’amande douce et de la rose musquée), je n’ai pas eu beaucoup de scrupules à ne pas la racheter.

En passant aux cosmétiques naturels, je me suis attelée au problème : comment hydrater sans briller ? Pffffoulala, la prise de tête !! (j’ai des problèmes dans la vie, je t’ai dit !…)

Lire la Suite

Recettes de sérums aux huiles végétales pour peaux mixtes (mais puisque je t’ai dit de ranger la moutarde !!)

Comme je sais que votre vie s’est littéralement arrêtée depuis mon dernier article, que vous vous massez maintenant consciencieusement le visage mais aussi le cou, les poignets, les mollets et le gros orteil et enfin que vous faites des jeux de mots pourris dès que vous parlez du massage Tanaka à votre entourage (Tanaka prendre ton vélo, Mais non ! Tanaka  y aller à pied !…), oui, comme je sais tout cela, je vais enfin vous révéler quel mélange je fais pour mon sérum du soir (espoir).

Petit rappel : j’ai une peau mixte et déshydratée à la base, sensible, de la couperose sur le haut des pommettes, une tendance à avoir des petits boutons. A l’époque, j’avais une petite plaque de sécheresse sur une pommette, dont il m’était impossible de me débarrasser.

Lire la Suite

Pourquoi c’est top de mettre de l’huile végétale sur la peau (mais sans la moutarde !!) ?

Vous voulez un scoop ?…

… Cela fait bien longtemps que je ne mets plus de crèmes de nuit (P… la vache ! Lucienne, viens voiiiiiiir ! La dame, elle dit qu’elle met plus de crème de nuit !!!!). Pourtant , il y a plein de crèmes bio très bien, à la texture fondante, au fini agréable, qui sentent bon et  laissent une peau souple et douce le matin. Alors, allez savoir pourquoi, je préfère sentir le curry (merci l’huile de calophylle) et ressembler à un vers luisant juste avant de me coucher ?…(Oui, pourquoi ??)

L’argument est simple (en fait, ils sont plusieurs) : l’efficacité, la personnalisation et le prix. Je sais, ça t’en bouche un coin. Du coup, depuis deux ans, je me fais mon propre sérum à base d’huiles végétales et d’huiles essentielles, qui varie selon les saisons et les besoins de ma peau.

Mais avant de continuer, il va falloir que vous laissiez de côté les idées reçues sur l’huile ; parce que je vous entends, même si vous le dites tout bas à votre voisin(e), l’air entendu et vaguement dégoûté : « Eh bah dis donc, elle a la peau mixte et elle met de l’huile ?! Bonjour les boutons et la peau qui brille !  » (rire sardonique). Mais je vais vous expliquer pour quelle raison même une peau grasse apprécie l’huile.

Lire la Suite