Produits cheveux : mes favoris touffe !

Je crois que les images parlent d’elles-mêmes…Comme vous pouvez le constater, je reviens de loin ! Et vous comprenez pourquoi les cheveux, c’est un sujet qui me tient à coeur (avec les guerres et la faim dans le monde bien évidemment…)

Sur ma gauche : mes cheveux et moi avant mon passage au naturel. Brushing tous les 2 jours, balayage bien blond et dégradé +++ . Je prenais du Kérastase et du Leonor Greyl en intraveineuse. Le résultat ne soulève pas les foules, je vous l’accorde, ce d’autant plus que je ne pars pas avec un « capital touffe » très enviable : cheveux fins et qui moussent à la moindre nano-trace d’humidité dans l’air, qui passent allègrement de l’ondulation à la boucle, surtout si j’ai une mèche un peu courte et, cerise sur le gâteau, cheveux qui, tels Protée, changent de forme selon les heures (tu as vu comment je te glisse la petite référence culturelle pour me la péter un peu, ni vu ni connu ?). Je peux ainsi partir très bien coiffée le matin (c’est-à-dire avec une masse ondulée et frétillante) et finir la journée avec des trucs qui pendouillent de chaque côté du visage. Et alors le pire, c’est de ne pas savoir avec quoi je vais me réveiller le matin sur la tête : une crête de coq ? une salade frisée ? un poulpe ? Le suspense est chaque jour renouvelé et je vous prie de croire que je m’en passerais bien.

Mais il y a quand même un truc sympa, depuis mon passage au naturel, enfin non, il y en a même plusieurs, et là, on peut passer sur ma droite :

  • fini le casque de cheveux qui ne bouge plus sur la tête (amis des Playmobils, bonjoooour ! ) ;
  • je fais en moyenne un shampoing tous les 4 jours (alors qu’avant, c’était tous les 2 jours) ;
  • j’ai arrêté les brushings et le sèche-cheveux, sauf pour ma petite mèche de devant (et ça c’est juste un truc de dingue !!)

Alléluia.

Croyez-moi, tout ceci est une vraie victoire pour moi ! J’ai l’impression d’être un peu moins esclave de ce qui se passe sur ma tête et sur lequel il me semblait, au fil des années, ne plus avoir aucune prise.

Allez, c’est parti pour la routine (ahlàlà, ce que je déteste ce mot !) cheveux du jour ou plutôt des mois car je fais toujours la même chose en fait.

Je vous mets donc tout dans l’ordre et dans le détail, sachant que je ne mets pas  tous les produits à chaque shampoing (la meuf qui met 15 jours pour se laver les cheveux sinon !). Si je fais un masque par exemple, je ne mets pas d’après-shampoing en général.

 

L’huile de crâne

Alors je vous rassure, ce n’est pas un produit huileux fait à partir d’os crâniens pressés (je me rends compte que c’est dégeu ce que j’écris, là…) mais un sérum avec lequel je masse mon cuir chevelu pour accélérer la pousse et atténuer les irritations.

Je prends donc le produit dont j’ai appris la recette lors d’un atelier AZ : eau minérale, + émollient coco silicone (qui n’est pas un silicone d’ailleurs…mais là n’est pas le sujet), actif Maca vital (qui stimule la pousse et prévient la chute des cheveux), acide salycilique végétal, HV de ricin, HE de citron et de pamplemousse et je rajoute deux huiles végétales de manière tout à fait personnelle : moutarde, pour la pousse et neem, contre les pellicules. Je précise que le neem n’a rien à voir avec le rouleau de votre resto asiatique préféré : c’est un arbre que l’on trouve en Inde et dont l’huile ou la poudre ont des propriétés purifiantes et détoxifiantes. Ceci dit, l’huile pue un peu… mais pas autant que le nem aux crevettes quand même…

 

Huile végétale cuir chevelu pellicules recette aroma zone biotifullpeople
Contrairement à ce que l’on pourrait croire, je n’ai pas flouté l’étiquette (qui s’en fout un peu d’être sur le blog incognito), c’est juste que le gras de l’huile a un peu fait baver l’encre…

 

Le masque

Il ne contient pas tout à fait les mêmes ingrédients selon le fait que je le fasse avant ou après le shampoing.

Les masques « avant-shampoing » contiennent davantage d’ingrédients de toutes sortes : huiles végétales, beurre de cacao, poudres de plantes. Or, si mes mélanges sont mal rincés, il va rester des résidus qui vont alourdir les cheveux (ah, pardon ! LE cheveu) qui seront alors  ternes, lourds et… moches. L’effet inverse de celui escompté, du coup. Ce qui est un peu ballot.

De même, si je fais un bain d’huile, c’est toujours avant le lavage car il faut le laisser poser longtemps (au moins 1 heure et alors très, très idéalement, toute une nuit) afin que le cheveu profite vraiment de tous ses bienfaits. Mais dans ce cas, il faut bien « nettoyer  » après sous peine de se retrouver avec une baraque à frites sur le crâne.

 

Mes masques favoris

 

Favoris routine cheveux Masque capillaire base neutre Aroma zone poudre guimauve biotifullpeople

 

Niveau rapport qualité/prix, c’est tout simplement l’un des meilleurs masques que j’aie jamais testés. Ouais, ouais. Carrément.

Je l’utilise depuis qu’il est sorti et je le rachète régulièrement. J’ai même limite des palpitations quand je dois passer commande car je crains qu’il soit indisponible, c’est dire !

Le concept est simple : c’est une base que l’on peut utiliser seule mais l’on peut également y rajouter des ingrédients afin de la personnaliser. De mon côté, j’y ajoute des huiles végétales d’avocat et de lin, idéales pour les cheveux abîmés ou secs (je les achète en magasin bio au rayon cuisine), de la provitamine B5 afin de les fortifier, des huiles essentielles selon les besoin du moment (embellir, éviter les gratouillis du cuir chevelu…), ou encore du miel. Bref, c’est un produit multi-tâches qui est vraiment un incontournable pour moi.

La liste INCI de ce masque

Des huiles végétales (ricin, jojoba), du beurre de karité, de l’hydrolat de romarin bio, excellent pour rééquilibrer et stimuler le cuir chevelu, de la glycérine végétale, de la lécithine végétale pour faciliter le démêlage, on a donc un super cocktail d’ingrédients actifs.

Et alors accroche-toi à ton siège parce que tu vas halluciner sur le prix : 5,50€ les 200ml et 9,50€ le gros pot de 500 ml !! A titre de comparaison, n’importe quel masque de chez Kérastase en format 200 ml doit bien coûter dans les 30€, non ? Je dis ça, je dis rien…

 

Comment je l’utilise ?

Je mouille mes cheveux, je les essore bien et je mets plusieurs noisettes sur les longueurs mais également en racine. Je fais un massage rapide du cuir chevelu pour bien étaler le produit de manière égale puis je laisse poser au moins 20 min sous une serviette.

Puis je rince et je procède au shampoing.

  • le fait maison : petite cuisine avec les ingrédients du placard.

Alors là, je mélange toujours les mêmes produits mais le miel reste l’un de mes ingrédients favoris. Autant j’ai la main légère sur l’huile car si j’en mets trop régulièrement, mes cheveux sont comme saturés malgré les shampoings  et deviennent très alourdis, autant le miel, qui a un fort pouvoir hydratant, me fait des cheveux d’une douceur incroyable. Je le mélange à peu près à n’importe quoi : aloé pour l’hydratation, un peu de beurre de cacao pour la nutrition, des poudres ayurvédiques comme le kapoor kachli pour les fortifier, de la poudre de guimauve pour apporter de la douceur ou d’orange pour la brillance. Je mélange deux ou plusieurs ingrédients et je laisse poser sur cheveux à peine humides sous une serviette pendant au moins une heure. Pour être honnête, ça donne un peu l’impression d’avoir une bouse sur la tête… A éviter, donc, aux balbutiements d’une histoire d’amour naissante… (en même temps, si le mec te voit avec ça sur la tête et qu’il ne part pas en courant, tu peux être sûre que toi et lui, c’est pour la vie !)

Le rinçage est un peu long aussi. Et pour info, je mets un seau au-dessus duquel je rince mes cheveux car que j’ai toujours peur de boucher les canalisations.

 

Le shampoing

Comme je les ai finis pour certains, je n’ai pas pu prendre de photos.

  • le shampoing Réparateur de Rahua : la rolls des shampoings, celui que tu utilises avec parcimonie et que tu fais durer le plus longtemps possible, celui auquel tu interdis à tes enfants de toucher sous peine de mort (et je rigole pas).

Il a une texture un peu gélifiée, de couleur ambre et il faut un peu l’apprivoiser la première fois pour ne pas en mettre dix tonnes et réussir à le faire mousser (en général lors du 2ème shampoing si vous en faites un).

 

Shampoing réparateur Rahua biotifullpeople

 

Petit rappel (qui va avoir toute son importance vu le prix du truc) : quand on se lave les cheveux, on ne met du produit que sur le cuir chevelu vu que c’est lui que l’on veut nettoyer. Les longueurs et les pointes en profiteront forcément au moment du rinçage puisqu’il va couler dessus et ce sera largement suffisant. Donc, inutile de verser la moitié de la bouteille de Rahua sur tout la longueur des cheveux si vous les avez longs parce que 36€ le shampoing, ça risque d’être un peu cher, quand même…

Je trouve en tout cas que l’investissement vaut le coup, en alternance avec un shampoing moins onéreux. Les cheveux sont doux et souples, légers. Je l’aime beaucoup, voilà.

– le shampoing solide de Lamazuna pour cheveux normaux : pour les adeptes du 0 déchet, c’est un produit efficace et qui laisse les cheveux doux et légers. C’est un petit cannelé que l’on frotte sur le crâne préalablement humidifié ou dans les mains mouillées. Il rince bien les bains d’huile et je le préfère à ses confrères de la même marque pour cheveux gras et pour cheveux secs.

 

shampoing solide lamazuna biotifullpeople

 

Je ne l’utilise pas au quotidien mais plutôt si je dois partir en vacances quelques jours.

  • le shampoing crème à l’argan Douce Nature. Il m’avait été conseillé par une lectrice pour des problèmes de cuir chevelu qui gratte. Or, c’est le cas pour moi ; mon cuir chevelu est ultra sec et quel que soit le type de shampoing que je prenne, je me retrouve avec des petites plaques sèches et blanches du plus bel effet. Or, force est de constater qu’avec ce produit, et d’une, ça gratte moins et de deux, les plaques commencent à disparaître. Après, la texture est un peu déconcertante. Il s’agit vraiment d’une crème donc il est un peu compliqué à appliquer de façon uniforme, surtout à la première application. Il ne faut pas hésiter à en mettre par petites touches sur toute la tête , de bien masser le cuir chevelu, d’émulsionner avec un peu d’eau et de procéder à un 2ème shampoing et là, ça va commencer à mousser un peu.

 

shampoing creme argan douce nature biotifullpeople

 

Je l’ai terminé et je ne pense pas malgré tout que je le rachèterai. Cependant, c’est une bonne alternative quand on ne veut pas mettre trop de sous dans un shampoing et que l’on préfère trouver l’article en magasin bio plutôt que sur le net.

  • le shampoing au Neem de Less is More : revoilà notre ami homonyme qui-n’a-rien-à-voir-avec-le-resto-asiat. Alors lui, c’est l’allié des cuirs chevelus à pellicules. Je le trouve plus efficace sur les pellicules sèches que sur les grasses, il évite les gratouillis et n’alourdit pas du tout les cheveux. Je le trouve tellement bien que je l’utilise un shampoing sur deux.

 

L’après-shampoing (AS pour les intimes…)

Je crois que vous serez d’accord avec moi : ce que l’on attend toutes d’un bon après-shampoing, c’est quand même qu’il démêle sa race (sa mère, grave, de ouf). Or, et le problème est de taille, le seul ingrédient qui démêle ce qui me sert de paillasson cramé  après l’avoir lavé, c’est le behentrimonium methosulfate, appelé vulgairement BTMS. Or, figurez-vous que toute personne qui est dans le bio et le naturel depuis quelques années fuit comme la peste cet ingrédient. Pour la faire courte (mais cela vaudrait un article à lui tout seul), cet émulsifiant fait partie des ammoniums quaternaires, souvent pointés du doigt parce qu’ils peuvent s’avérer irritants et que leur procédé de fabrication nuit à l’environnement. Bon. Une fois qu’on a dit ça, on fait quoi ?

Pour ma part, au début, je traquais le BTMS dans tous les shampoings et AS , sur chaque étiquette, je grognais de satisfaction à chaque fois que je le débusquais entre deux ingrédients de la liste INCI (gniark gniark gniark, salopiaud ! Tu croyais pouvoir me duper !!!). Parallèlement, j’essayais de trouver des ersatz potables pour éviter de m’arracher la moitié du crâne à chaque shampoing… Mais force est de constater que ce fut un échec cuisant.

J’ai donc fini par prendre une grande résolution : je garde le btms dans les AS mais je l’exclus des shampoings dans lesquels il ne me semble pas vraiment utile : le shampoing lave mais il n’est pas là pour démêler, surtout si, comme je vous l’ai dit précédemment, on n’en met que sur le cuir chevelu. Voilà pour le point ingrédients.

Donc, comme AS, je prends toujours la même base : celui de John Master Organics, renfort de couleur pour cheveux blonds + du miel. Je mélange le tout dans un petit pot et il faut très peu de produit pour que ça démêle les cheveux. Sa couleur est très jaune, il sent assez fort mais bon et il faut en mettre peu pour que ça démêle bien.

 

less is more john master organic biotifullpeople

 

Quant au pouvoir d’hydratation du miel, je ne peux plus m’en passer. Depuis que j’en mets à chaque fois que je me lave les cheveux, ces derniers sont vraiment beaucoup mois secs.

Je mélange donc cette « préparation » à l’un des masques suivants :

 

  • un masque que j’ai appris à faire lors du même atelier Aroma Zone que le sérum de crâne : il faut en mettre peu, il nourrit vraiment bien et il sent bon la mangue, pour celles et ceux qui aiment les odeurs un peu fruitées.

 

Masque cheveux naturel recette aroma zone biotifullpeople

 

  • le masque capillaire à l’avoine de Weleda : c’est un produit que j’avais acheté au départ pour mes filles, un été où elles avaient eu les cheveux un peu bousillés par la piscine. Le texture est blanche et épaisse, il sent bon (pas de rapport avec l’avoine en tout cas !).

Il se trouve que ce masque avait été très efficace mais que lorsque je l’avais testé pour moi, j’avais trouvé qu’il rendait mes cheveux un peu lourds. Je ne l’ai donc ressorti que bien plus tard en le mélangeant avec ma mixture ci-dessus et là ! The Miracle ! Je pense que le miel lui apporte la touche d’hydratation qui lui manquait et je trouve que le résultat est parfait. Je le rachèterai donc sans hésiter.

Masque capillaire avoine Weleda biotifullpeople

 

 

 

Derniers soins avant de laisser sécher les cheveux…

 

lotion démêlante centifolia après shampoing citrus neroli john master organics biotifulpeople

 

Une fois que l’AS est rincé (j’essaie de laisser poser 1/2 heure, en général, ça suffit), je sèche un peu les cheveux avec une serviette lambda (je vous explique après le coup de la serviette pas lambda) puis

  • je spraye (du verbe sprayer) 10 pschitts de la lotion démêlante sans rinçage au vinaigre de framboise de Centifolia.

 

  • j’applique une micro noisette du leave in au Citrus et Néroli de John Master Organics que j’aime tellement tellement tellement… Il en faut très peu pour qu’il démêle. Oui parce que, je vous explique, même si j’ai déjà démêlé, ça se ré-emmêle un peu quand même…

 

mouton produits cheveux naturels bio biotifullpeople.PNG
I’m sexy and I like it

 

J’en mets tellement peu que je dois avoir la bouteille de droite depuis 2 ans, je pense… J’ai dû allègrement dépasser la date de péremption mais comme le produit n’a pas bougé et que sincèrement, je pense qu’il me sera difficile de faire une réaction allergique sur mes longueurs, je le finis. Et j’ai racheté le modèle réduit en 60ml qui devrait me durer des mois du coup.

La lotion facilite le démêlage et assouplit les cheveux et le leave in, qui démêle nikel, permet également de dompter les frisottis en lissant la fibre capillaire. Je laisse poser sous une serviette Décathlon en microfibre (celle qu’on utilise en général pour les enfants quand ils vont à la piscine)…

 

 

serviette décathlon microfibre séchage rapide biotifullpeople
Photo prise sur le site de la marque, ici. 

 

…et je ne la retire qu’au bout de 30 mn environ. Et là… là !! Je peux ENFIN dire que mes cheveux frétillent, sautent de joie, dansent le zouk : ils sont légers, gainés sans être alourdis, ils se sentent bien,  ils se sentent LIBRES ! Ils REVIVENT !!!! YOUHOUHOUHOUHOU !!!!!

Je sens que je vous intrigue totalement avec le coup de la serviette Décathlon mais il se trouve qu’ayant essayé la même chose avec une serviette éponge de base (lambda, donc), le résultat n’est pas du tout le même. Celle en microfibre absorbe l’eau comme une malade et c’est comme si elle prenait en même temps le surplus de produit pour ne laisser que ce dont les cheveux ont besoin. C’est très étrange mais force est de constater que cela fonctionne très bien.

 

And the final touch is…

 

Favoris cheveux routine naturel bio Crème de jour 2Moss biotifullpeople

 

Et voici pour finir un de mes favoris catégorie « cheveux », auquel je ne cherche même pas à trouver de remplaçant : la crème de jour 2Moss. J’en avais déjà parlé ici et mon avis est toujours le même : une petite pompe en finition sur cheveux secs, il lisse les écailles en toute légèreté et les cheveux deviennent hyper doux. J’en mets tous les matins pour redonner un peu de vie à mes cheveux après la nuit et elle est parfaite !

Donc si on résume, ce que je fais le plus souvent :

shampoing + AS + lotion Centifolia/leave in Citrus et Néroli

Le reste, c’est de temps en temps, selon les besoins.

Enfin, pour la mise en forme, je n’utilise plus de sèche-cheveux depuis un an et je peux vous dire qu’au départ, ça a vraiment été un truc révolutionnaire pour moi. J’applique parfois sur cheveux humides, avant de laisser sécher, un peu d’aloé mélangé à une goutte d’huile végétale (je finis les mélanges de Denovo et de 2Moss qui à ce rythme, sont partis pour durer des années). Ensuite, je « scrunche » pour redessiner les ondulations.

Et voilà, j’ai fini !

J’espère que de votre côté, vous réussirez à trouver les produits qui vous conviendront car j’ai quand même pas mal tâtonné pour en arriver là. Je suis bien consciente que je suis loin d’avoir une chevelure de rêve mais de toute façon, génétiquement, je n’ai pas de bol et je n’aurai jamais des cheveux épais, qui se mettent correctement au moindre mouvement de tête. C’est comme ça. Je ne peux pas dire que j’en aie fait encore mon deuil mais je n’ai pas trop le choix.

Mais au moins, en ayant laissé tomber les Kérastase et compagnie, j’ai réussi à retrouver de la masse et du mouvement. Et cela m’a permis d’accepter petit à petit ma vraie nature de cheveux dans le dedans de moi-même, et ça, ça n’a pas de prix. (A présent, je vous laisse tapoter votre paupière humide et écraser une larme dans le coin de votre oeil. Je sens bien que cette dernière phrase a suscité chez vous un trop-plein d’émotion. Et je respecte ça…)

 

 

2 réponses sur « Produits cheveux : mes favoris touffe ! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s