La prise de tête de l’été ou comment trouver la bonne crème solaire…(Allez, courage, tu vas y arriver !)

On y est ! C’est fin juillet, c’est soleil, c’est chaleur ! Du coup, on n’y coupe pas : c’est à nouveau la prise de tête pour savoir quelle crème solaire choisir pour les vacances, une crème qui soit à la fois bio ou naturelle, sans nanoparticules, bien protectrice pour la peau, non barrière-de-corailicide (petit néologisme maison) et… pas trop blanche s’il-vous-plaît !

J’avais déjà fait un article détaillé sur le sujet il y a deux ans donc si vous voulez trouver des infos sur le pourquoi du comment des filtres minéraux et le problème des nano-particules, vous pouvez aller y jeter un coup d’œil avant de poursuivre votre lecture.

L’année dernière, j’avais repris la Phyt’s pour le visage et j’avais investi dans une crème de chez Dermatherm et dans un spray solaire SPF 50 d’Alga Maris, qui ne m’avait pas emballée des masses.

 

biotifullpeople crèmes solaires phyt's alga maris dermatherm

 

Côté protection, ça a été dans l’ensemble mis à part un petit coup de soleil sur je ne sais plus trop qui dans la famille, il me semble que c’était une de mes deux filles alors que je fais hyper attention, à base de minimum d’exposition en plein cagnard, T-Shirt anti-UV et tartinage de ouf. De plus, le souci, je l’avoue, c’était quand même les traces blanches laissées sur le maillot, traces que j’ai eu bien du mal à récupérer même en lavant les affaires à la machine. Et comme je suis une adepte du maillot bleu marine, autant vous dire que c’est un peu les boules ! Pour vous donner un petit aperçu, voici ce que ça donnait sur les jambes de ma fille n°2, sachant que je ne lui en avais pas mis sur le pied (elle est blonde à peau claire, bronze bien mais pas dans les tons foncés).

 

 

 

Du coup, cette année, j’ai passé des heures sur internet pour tenter de trouver la crème solaire idéale. Peut-être bien que j’ai mis la main dessus, d’ailleurs…

Il faut quand même je vous avoue que tous les ans, quand il s’agit de choisir mes produits solaires, je suis à 2 doigts du craquage pour une marque conventionnelle… Tu fais un petit tour en parapharmacie, il y a de jolis testeurs qui te font de grands signes de la main en disant : « Coucooooooou ! Je suis lààààààà ! Regarde comme ma texture est fluide, comme je m’étale bien, comme mon fini est mat et soyeux… Sérieusement, est-ce que tu veux vraiment ressembler à ça cet été ??…

 

crème solaire bio naturel effet blanc biotifullpeople

 

  • Euh…non ?!…

Et alors là, tu t’agrippes à ce qui te reste de conscience écolo-bio-naturalo-environnementale, tu reposes doucement le flacon de Photoderm de Bioderma dont tu avais regardé la liste INCI juste pour être bien sûre, même si tu savais déjà ce qu’il y avait dedans… et tu quittes en pleurant la parapharmacie en hurlant : « Conscience écolo-naturalo-environnementale de m… !!!! »

Donc, cette année, c’est ce qui s’est passé… sauf que je suis rentrée un peu moins désespérée et en hurlant moins fort que les années précédentes car j’avais déjà une petite idée de solaire qui me tentait bien et pour lequel j’avais comme un bon feeling…

Mon choix s’est en effet porté sur la marque Acorelle : j’ai acheté le baume solaire visage et les sprays visage et corps SPF 30 et 50. En fouinant un peu sur internet, les avis montraient que ces produits ne laissaient pas de traces blanches du tout concernant le baume et assez peu pour les sprays. L’explication, pour le baume, réside dans l’utilisation de l’huile de karanja. Issue d’un arbre venant d’Inde, le pongomia glabra, elle est riche en pongamol et karangine qui ont la capacité d’absorber une partie des rayons UV. Cependant, comme cette huile ne fait pas partie de la liste des filtres solaires établie par le Règlement cosmétique européen, elle doit donc être associée à un filtre minéral, en ce qui concerne les produits solaires bio, comme le dioxyde de titane ou l’oxyde de zinc.

 

Le baume solaire SPF 30 d’Acorelle

C’est donc par lui que je vais commencer car c’est mon coup de cœur et je pense le racheter, s’il passe m’épreuve des vacances en Ardèche au mois d’août (suspense !).

Il se présente dans un flacon pompe.

 

Acorelle baume solaire biotifullpeople

 

Avec sa petite contenance de 30 ml, il est conseillé pour le visage uniquement et est préconisé pour les peaux normales à sèches. J’ai la peau plutôt mixte et pourtant, je le trouve top ! Je l’ai essayé sur Paris quand il a fait très chaud ces derniers temps et je n’ai pas du tout brillé, pas plus qu’avec l’oléogel que je mets d’habitude en tout cas. Alors j’en ai mis juste une petite noisette, je l’ai fait pénétrer avec application, c’est-à-dire en massant bien par gestes larges en suivant par exemple quelques mouvements du massage Tanaka (dont j’avais parlé ici) et le fini est vraiment agréable. Bonus :  aucun problème pour me maquiller par-dessus. Le maquillage ne vire pas, je trouve que la peau est bien nourrie et hydratée sans effet gras, bref, le top ! Je m’en suis donc servie comme crème de jour en fait, et avec succès.

Pour la plage, j’en ai mis beaucoup plus quand même, surtout que lorsque j’y suis allée, l’alliance vent/soleil présageait de bons coups de soleil. A savoir que si je me protège bien, je n’en attrape pas car ma peau est claire mais pas hyper fragile. J’ai pris des couleurs dès le premier jour alors qu’avec les crèmes que j’avais essayées les années précédentes, il me fallait au moins une semaine. Je me demande donc si la protection est aussi efficace qu’une crème plus blanche.

La couleur est très jaune, comme celle de l’huile de karanja mais une fois que le baume est étalé, on n’a pas l’impression d’être malade du foie et en plus, l’odeur est agréable sans rester sur la peau trop longtemps.

 

 

 

Et surtout, pas de traces blanches du tout, forcément !! Je trouve que c’est vraiment un produit idéal au niveau esthétique mais j’attends quand même de voir s’il est efficace sous un soleil plus intense que celui sous lequel je suis en ce moment comme cela sera le cas en août.

 

Les sprays solaires SPF 30 et 50 d’Acorelle

J’ai acheté également les deux indices disponibles, 50 pour mes filles et 30 pour moi. On dit souvent qu’il n’y a pas une différence très importante entre les deux et que le principal, c’est plutôt de renouveler l’application régulièrement mais le marketing a encore raison de moi et j’ai toujours l’impression que l’indice le plus élevé protège vraiment mieux.

 

Acorelle spray solaire 30 50 biotifullpeople

 

Il faut bien secouer le tube avant utilisation. Le produit a l’air plus « liquide » pour le 50 que pour le 30 (alors que j’aurais eu plutôt tendance à penser que cela allait être l’inverse).

Je me suis servi des bras de mes enfants pour faire un petit comparatif couleur…

 

Test crème solaire acorelle spray biotifullpeople 1

 

Pas de surprise au sortir du tube : c’est blanc puisqu’on a un filtre minéral dans les deux produit, le dioxyde de titane. Et bizarrement, l’indice 30 qui est en haut, fait un poil plus blanc que l’indice 50 qui est en bas.

Et une fois étalée…

Test crème solaire spray Acorelle biotifullpeople 2

 

Pas de traces blanches ! Alors il y a bien une différence de couleur entre les deux photos car la luminosité avait vraiment changé. Mais j’ai trouvé que la crème était facile à étaler et pénétrait assez bien.

J’ai refait le test sur la plage avec mes deux poulettes comme cobayes. Je n’ai pas retouché les photos comme cela peut m’arriver pour les embellir un peu pour que vous voyiez bien ce que ça donnait avec la luminosité. Pour info, mes filles avaient pris de légères couleurs depuis 4-5 jours mais n’étaient pas bronzées.

 

 

Photo de gauche : Spray indice 50 sur la jambe droite et rien sur la jambe gauche. On voit la différence entre les deux et effectivement, la crème laisse un léger fini blanc mais qui n’a rien de dramatique. Il faut bien masser le produit. Une fois ma fille passée sous la douche, pas de résidu blanc comme ça m’est arrivé avec d’autres crèmes solaires qui étaient vraiment super galère à rincer.

Photo de droite : Spray indice 50 sur la jambe droite également et 30 sur la jambe gauche. Bon, ce n’est pas flagrant mais le fini était quand même moins blanc avec l’indice 30. C’est cette crème que j’ai également essayée sur moi et vraiment, je trouve que le résultat sur la peau est certainement le plus satisfaisant de toutes les crèmes à filtres minéraux que j’ai pu tester. Je n’ai pas eu l’impression de me retrouver déguisée avec.

 

Les ingrédients

Le baume solaire

Baume solaire Acorelle INCI composition biotifullpeople
Liste INCI prise sur le site de la marque

 

L’huile de karanja est le tout premier ingrédient. Il est allié au dioxyde de titane comme filtre solaire minéral. On trouve également du bisabolol aux propriétés anti-inflammatoires et cicatrisantes, tout comme l’extrait de propolis. Des huiles végétales de tournesol et d’olive, des agents émollients  et adoucissants comme l’extrait de pollen ; il y a également de l’hydroxyde d’aluminium qui sert à l’enrobage des particules de dioxyde de titane afin que celles-ci ne pénètrent pas la peau. Les conservateurs sont ceux qui sont autorisés dans le bio.

 

Les sprays

Indice 50

Inci composition acorelle spray 50 biotifullpeople

 

La liste est très courte. Ce sont des huiles estérifiées qui sont en début de compo (pour les explications à ce sujet, c’est par ici) puis le filtre solaire en 3ème position et c’est lui qui va faire tout le travail. On retrouve quelques ingrédients en commun avec la liste INCI du baume ; je ne reviens donc pas dessus.

 

Indice 30

INCI composition spray solaire Acorelle SPF 30 biotifullpeople

 

La différence entre les deux compo réside essentiellement dans le fait qu’il y a davantage d’huiles estérifiées dans le spray indice 30 (ce qui explique notamment sa facilité d’application, le produit s’étalant bien) ; ont été ajoutés également de l’huile végétale de coco et du parfum, un émulsifiant différent de celui de l’indice 50 et des conservateurs autorisés en bio.

Pour les deux produits, voici ce qui est également indiqué sur la boîte :

 

Spray solaire 30 et 50 Acorelle biotifullpeople

 

 

En conclusion, on rachètera ou pas ?

Pour l’instant, je vous dirais oui sans hésiter : odeur, facilité pour étaler le produit, fini sur la peau, tout me paraît beaucoup mieux que toutes les autres crèmes essayées jusqu’à présent. Et je trouve que l’odeur, discrète, mais agréable pour les 3 produits, est un petit plus.

Maintenant, on est fin juillet et j’attends juste la fin de l’été pour voir ce qu’il en a été de la protection en elle-même, sur l’ensemble de la famille. Plage ce mois-ci, montagne en août, le test se poursuivra donc dans des conditions différentes. Mes enfants sont pour l’instant dans le sud de la France et n’ont pas eu à déplorer de coups de soleil jusqu’à présent. Je vous ferai donc un bilan à la fin de l’été pour voir si la satisfaction est totale.

Pour information, Acorelle fait également une huile solaire SPF 30, dont la composition se rapproche de celle du baume mais qui doit être plus fluide, forcément.

 

Huile solaire Acorelle SPF30 biotifullpeople
Photo prise sur le site de la marque

 

Si ça vous tente de vous lancer sans filtre minéral, pour le coup, vous pouvez être certains que vous ne serez pas blancs et que le résultat se rapprochera d’une huile solaire conventionnelle. Je pense que je testerai l’année prochaine si je vois que je n’ai pas cramé du visage cet été avec le baume !

Je vous dis donc à dans un mois pour le verdict et en attendant, tartinez-vous bien (ou restez à l’ombre…) !

Et si vous avez deux minutes, n’hésitez pas à aller liker ma page FB @biotifullpeople… Comme vous êtes très nombreux à passer quotidiennement sur le blog, ça me ferait plaisir que vous le soyez autant sur ma page, héhé… Merci merci !

 

Sources :

 

 

 

2 thoughts on “La prise de tête de l’été ou comment trouver la bonne crème solaire…(Allez, courage, tu vas y arriver !)

  1. Bonjour, je vous remercie beaucoup pour tous ces conseils et tests,c’est exactement ce que je recherchais comme produits pour mes enfants!! Quelque chose d’efficace et plutôt naturel et qui ne soit pas trop galère à étaler ni à rincer.
    Passez de belles vacances,à dans un mois pour les retours 😉

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s