La crème Géranium et Carthame : ta peau mixte en rêvait, PAI l’a fait !

Que c’est difficile pour une peau mixte de trouver une crème de jour (oui, j’ai des problèmes dans la vie, parfaitement) ! C’est un peu le Graal, le truc que tu cherches pendant des années sans être jamais totalement satisfaite. C’est dans ces cas-là que je rêve d’avoir une peau sèche…(je sens que les nanas avec ce type de peau vont me jeter des pierres !)

J’ai testé un nombre incalculable de crèmes peaux mixtes à partir de 18 ans (autant dire hier…), de toutes les marques possibles et imaginables, plutôt en parapharmacie d’ailleurs : Nivéa, Nuxe, Planters, La Roche Posay, Vichy, Caudalie, Bioderma etc., la liste serait longue si je voulais les égrainer toutes. Etaient-elles efficaces ? Si je ne parle pas de leur compo, je ne dirais ni oui ni non en fait. Elles matifiaient pas trop mal en début de journée, je brillais à partir de 11h, j’étais un peu desséchée au niveau de ma fameuse pommette. En gros, rien de bien révolutionnaire. Dans les dernières que j’ai essayées, j’aimais bien la crème Nuxe, quand même, je dois dire : elle avait une texture agréable et elle sentait plutôt bon ; il me semble que c’était d’ailleurs celle-là :

Capture nuxe

Mais bon, avec du silicone dès le deuxième ingrédient, du synthétique à foison et notamment des ingrédients comédogènes, dans lesquels surnage un peu d’huile végétale (de l’amande douce et de la rose musquée), je n’ai pas eu beaucoup de scrupules à ne pas la racheter.

En passant aux cosmétiques naturels, je me suis attelée au problème : comment hydrater sans briller ? Pffffoulala, la prise de tête !! (j’ai des problèmes dans la vie, je t’ai dit !…)

 

J’ai parcouru moult blogs et sites pour comparer les conseils qui étaient donnés et il se trouve que ressortait souvent l’idée de remplacer la crème de jour d’une peau mixte par de l’huile de jojoba. J’avoue que ça me paraissait un peu bizarre de mettre la journée une huile sur une peau qui a tendance à briller. Mais comme je n’y connaissais pas grand-chose, j’ai quand même tenté le coup.

Mais alors pourquoi l’huile de jojoba plutôt qu’une autre ? Tout simplement parce que cette cire (plutôt qu’une huile en fait parce qu’elle se fige à basse température) a la particularité, justement, de réguler la production de sébum car ses propriétés en sont proches. Par conséquent, elle est en affinité parfaite avec la peau et elle est particulièrement conseillée aux personnes qui font de l’acné. Et cerise sur le gâteau, elle fait tout ça sans laisser de sensation de gras… Hummm, oui… d’accord… sans laisser de sensation de gras, vraiment ?…

J’ai essayé et franchement, l’huile le matin, j’ai du mal. Autant le soir, je ne suis plus fan de la crème, je préfère même une texture un peu « lourde » afin d’effectuer correctement le massage (voir ici), autant le matin, je préfère les textures plus légères. J’ai quand même tenté de la mélanger à du gel d’aloe vera, c’était mieux mais pas encore transcendant, je dois dire. Je n’avais pas vraiment de plaisir à la mettre or, dans les cosmétiques, c’est quand même une dimension qui a son importance. De plus, je trouvais que le fini sur la peau ne correspondait pas à ce que je recherchais, ça restait un peu huileux quand même, comme de l’huile… sèche ! J’ai donc laissé l’huile de côté pour partir à la recherche de ma crème peau mixte idéale.

Je suis d’abord tombée sur ça : la crème jour et nuit Daisy Delight de Cîme.

P1000472
l’originalité de la présentation des flacons sur fond de tissu…faut que j’arrête et que je trouve autre chose, là, sinon, on est bon pour le tartan sur les prochaines photos !

La compo est pas mal (tout est sain en tout cas) : de l’eau mais aussi de l’aloe vera, des huiles estérifiées (pour les explications, c’est ici), des extraits de pâquerette et d’edelweiss pour le côté anti-taches, un peu d’acide hyaluronique pour l’hydratation, cette crème est très agréable à étaler et elle sent très bon (quelque chose d’un peu vanillé, je dirais).

P1000477

Cette crème, légèrement coquille d’oeuf pour la couleur, est plutôt légère mais le fini n’est pas mat (ça se voit un peu sur la photo) et la brillance revient en fin de matinée. Je pense qu’elle est adaptée pour une peau mixte mais pas déshydratée quand les températures baissent un peu. Si le packaging en plastique n’est pas à tomber par terre (j’avoue en même temps que ce n’est pas du tout ce qui motive mon achat), le flacon pompe est bien pratique.

cime

Ce qui est marrant, c’est que j’ai des copines avec des profils de peau un peu différents, qui l’ont essayée et les avis sont très partagés : soit elles adorent, soit elles détestent. L’Amie de 30 ans, qui a pourtant une peau mixte mais beaucoup plus réactive que la mienne, trouvait par exemple que ça lui faisait des pores dilatés et que ça ne lui faisait pas une belle peau. Alors que l’Amie du Boulot, peau mixte également mais pas sensible, aime beaucoup sa texture et son odeur ainsi que le fait qu’elle hydrate assez bien tout en matifiant. Comme quoi…

Bref, je l’ai mise pendant plus d’un an pour ma part et elle me convenait, si ce n’est que pour le côté anti-taches, franchement, on ne peut pas dire que ce soit très probant. Elle oscille entre 21 et 29€ environ les 50 ml selon les sites; oui, je sais, c’est dingue cette fourchette de prix !

Mais malgré ce prix raisonnable, j’ai fini par en changer car je voulais quand même une crème qui ait un fini plus « mat ».

Et puis un jour, j’ai jeté mon dévolu sur la marque PAI…

Je pense, sans prendre trop de risques, que c’est une des meilleures marques de cosmétiques naturels sur le marché. Les prix sont un peu élevés pour certains produits mais les compo sont vraiment très bonnes. Et encore, quand je dis prix élevés, sachant que les crèmes sont entre 45 et 55€ environ, ce n’est pas non plus excessif quand on voit que les ingrédients sont nickel et que les flacons durent longtemps car il est inutile d’en mettre des tonnes.

Pour la petite histoire (vous savez que je fais vite, pour ça, car je n’aime pas m’étendre sur les historiques), Pai est une marque anglaise créée par Sarah Brown. Cette dernière avait de gros problèmes de peau (rougeurs, réactivité excessive) qui l’handicapaient dans sa vie, notamment professionnelle. Un jour, elle en a eu marre, elle s’est dit  : « Ok, ras-le-bol de mes produits tout pourris, de ma vie de malade, je change tout et je crée ma marque de cosmétiques ! » (c’est une traduction un peu libre, bien sûr, mais je suis sûre que Sarah a dû se dire ça tout haut, devant son thé earl grey, un beau matin…). Et hop, c’était parti : toute une gamme de crèmes, sérums, toniques, huiles, nettoyants pour tous types de peaux, ayant la particularité d’être sensibles à très réactives. Ceci dit, je pense que même une peau qui ne devient pas toute rouge au moindre frottement trouvera quand même son bonheur.

Alors pour commencer, les packagings sont vraiment jolis. Des couleurs claires, du verre, des flacons airless, la présentation fait marque haut de gamme. Tu n’as pas l’impression que le truc va te péter entre les doigts au bout d’une semaine.

Capture gamme pai
C’est jeune, c’est frais, c’est léger…

 

La texture:

Il faut en mettre une toute petite noisette, ça suffit largement.

Capture crème pai doigt dessus

La crème est blanche, ni épaisse, ni fluide, j’ai envie de dire que la texture est parfaite. Et quand on l’étale sur le visage, on a l’impression que ce dernier est bien hydraté mais en même temps, le fini est très mat et fait une peau veloutée. Je trouve même qu’au bout de plusieurs semaines, les pores sont moins dilatés. L’idéal, quoi ! (bon, après, il faut dire que le reste des produits que j’utilise quotidiennement contribue forcément à l’anti-dilatation du pore ; je ne pense pas qu’on puisse en attribuer tous les mérites à la crème toute seule. Mais disons qu’elle finit bien le boulot !)

La compo : 

Capture pai inci

Elle est très bonne : immédiatement après l’eau, de l’huile végétale de carthame, une des huiles anti-rougeurs par excellence, qui permet de traiter la couperose par exemple ; de l’huile végétale de jojoba (tiens, la revoilà !). Il est à noter que ces deux huiles végétales pénètrent bien la peau.

Puis nous avons un alcool gras d’origine naturelle, vient ensuite de la glycérine, très hydratante, et hop, retour à l’huile avec la bourrache (intéressante car elle contient de l’acide gamma linolénique, à la fois régulateur et anti-inflammatoire).

Suit un émulsifiant d’origine végétale. L’émulsifiant, c’est ce qui va permettre à l’eau et à l’huile de bien se mélanger. Et le cetearyl glucoside, puisqu’il s’agit de lui, est biodégradable et non-comédogène.

On continue avec du palmarosa bactéricide et fongicide (très bien pour les peaux eczémateuses ou qui ont des problèmes de cicatrisation), de l’huile de manuka (je n’arrive pas à comprendre d’ailleurs si c’est de l’huile essentielle ou pas car le nom dans la liste porterait à croire que c’est de l’huile végétale or il ne me semble pas que l’huile végétale de manuka existe…mais peut-être que je me trompe…) ; en tout cas, l’huile essentielle est un puissant anti-bactérien.

A la fin de la liste, tout est bon également dont un conservateur naturel et anti-âge, de la lavande. On peut juste déplorer que l’huile essentielle de géranium, plante mise en avant dans le nom de la crème, n’apparaisse qu’à la toute fin de la compo. Comme quoi, le marketing existe aussi dans les produits naturels… (bon, ceci dit, le palmarosa étant aussi appelé géranium des Indes, et apparaissant plus haut dans la liste INCI, on peut considérer que l’intitulé n’est pas non plus totalement usurpé).

Dernière chose : le point positif par rapport à la crème Cîme, c’est qu’il n’y a pas d’huiles estérifiées. Tout est pur de chez pur.

Un petit point sur l’odeur ?

Légèrement fleurie et féminine car elle sent effectivement l’huile essentielle de géranium, elle est néanmoins discrète et pas du tout entêtante.

Au cours de la journée, ça donne quoi ??

Après un long travail sur moi-même, j’ai fait une croix sur la peau qui ne brille pas du tout…Donc, je brille un peu. Mais après un petit coup de papier matifiant sur les coups de 11h, plus de problème pour le reste de la journée.

Ohohoh !…l’énoncé de toutes ces qualités, ça mérite une petite chanson, non ?… (Moi je dis que si.)

Guitare !

Capture notes 1Touaaaaaaaa, qué y’aimé taaaaaaaaant, tou es l’amoooooour dé tou-te ma viiiiiiiie !!!

Capture notes 3(Applaudissements)

Le prix

(Excusez-moi, je me gargarise la gorge, tenir la dernière note m’a tué la voix !)

Donc, je disais : le prix.

44€ les 50 ml. On reste dans de l’acceptable vu tous les points positifs que je viens de vous donner.

Maintenant, si tu n’as pas la peau mixte, tu peux te laisser tenter par

  • la crème à la camomille et rosier sauvage pour les peaux ultra-sensibles ;
  • la crème vipérine et macadamia pour peaux sèches et matures ;
  • ou encore l’hydratante à l’avocat et jojoba pour les peaux normales à sèches.

Si tu ne trouves pas celle qui te va, je pense sincèrement que c’est parce que tu fais preuve d’un peu de mauvaise volonté, là !

Surtout que je vais même te donner les sites où la trouver, cette crème de compét :

– http://www.moncornerb.com/soin-visage/2159-creme-de-jour-bio-regulatrice-geranium-carthame-pai-skincare-peaux-mixtes-grasses-sensibles-5060139722049.html#.Vv2EwPmLTIU

– https://www.univeda.fr/nutrition-et-hydratation-naturel-de-la-peau/790-creme-peaux-mixtes-geranium-carthame-pai-skincare.html

http://www.ecocentric.fr/s/6125_182343_creme-bio-peau-mixte-grasse-sensible-pai-skincare

http://www.mademoiselle-bio.com/creme-de-jour-regulatrice-pai.html

http://www.ohmycream.com/produit/pai-skincare/geranium-thistle-creme-de-jour-regulatrice/1444

Trop de choix, quoi !

3 thoughts on “La crème Géranium et Carthame : ta peau mixte en rêvait, PAI l’a fait !

  1. Hello,
    J’ai aussi eu cette crème Nuxe à la compo assez « pas terrible » et elle a complètement bouché mes pores, horrible.
    Je suis passée à la crème au chia de The Face Shop, tu peux d’ailleurs trouver la review sur mon blog et elle est beaucoup plus adaptée aux peaux mixtes à grasses, comme la mienne 😉
    Bises
    Ara

    J'aime

    1. Merci pour l’info, cela pourra peut-être intéresser des lecteurs/trices. De mon côté, la compo ne correspond pas à ce que je recherche. Ceci dit, c’est vrai que les cosmétiques asiatiques, pour en avoir été fan pendant des années, et même s’ils ne sont pas nickel, ont souvent des ingrédients plus intéressants et plus dosés qu’un grand nombre de marques de parfumerie ou de parapharmacie.Bises !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s