Mais pourquoi donc pratiques-tu le double nettoyage ? (t’es pas bien dans ta tête?? c’est galère, c’est long, j’ai pas le temps, je suis malade, l’eau c’est froid et ça mouille…)

Un des grands changements opérés dans mes soins visage depuis mon passage aux cosmétiques asiatiques puis naturels, c’est le nettoyage. Et je dois dire que ça a grandement amélioré l’état de ma peau.

Je vous explique ce que je faisais avant et rien que d’y penser, feu mes microkystes poussent des cris de joie et se trémoussent d’aise (et je peux vous dire que le microkyste, quand il danse, il s’éclate!)

Partons de la base : j’ai la peau claire, sensible, mixte mais déshydratée, de la couperose sur le haut des joues et une propension à faire des boutons sur le bas du visage et le haut du cou à droite et à gauche. Applaudissements.

Conséquence immédiate, et après lecture sur le net de tout ce qu’on peut lire sur les peaux sensibles sujettes aux rougeurs, je me dis, sûre de mon fait, au summum de l’intelligence : « Eliminons l’eau lors du nettoyage, ça fait un truc agressif en moins. »

Bien. J’investis donc dans l’eau micellaire Créaline H2O de Bioderma pour peaux sensibles, normales à sèches. Pourquoi ce choix ? Mais tout simplement parce que c’est ZE eau micellaire quasiment officielle des mannequins, le produit phare des défilés et de tout bon maquilleur professionnel qui se respecte. Et puis, si c’est bon pour Claudia, c’est bon pour moi.

Bioderma créaline H2O

Je dois dire que j’en ai été ultra satisfaite pendant des années, au point de l’acheter par bidons de douze. Contrairement à plein d’autres marques que j’ai essayées, on a l’impression qu’une fois le coton passé , il ne reste rien sur la peau (et en tout cas, pas ce fini un peu collant qui me donnait non seulement l’impression d’avoir un film sur la face mais encore que le visage n’était finalement pas complètement propre). Elle démaquillait parfaitement, et ce qui ne gâche rien, ne piquait pas les yeux. Enfin, je pouvais l’utiliser le matin et le soir. J’enchaînais avec un pschitt de la Brume Hydrabio de Bioderma, que j’alternais avec Serozinc, de Laroche Posay. Et deux fois par semaine, j’utilisais le gel moussant Sébium de Bioderma,  afin de bien nettoyer (décaper?) mon visage.

sébium gel moussant

Alors regardons maintenant d’un peu plus près la composition de mes anciens produits nettoyants.

Eau Micellaire Créaline H2O

Liste INCI : AQUA/WATER/EAU, PEG-6 CAPRYLIC/CAPRIC GLYCERIDES, FRUCTOOLIGOSACCHARIDES, MANNITOL, XYLITOL, RHAMNOSE, CUCUMIS SATIVUS (CUCUMBER) FRUIT EXTRACT, PROPYLENE GLYCOL, CETRIMONIUM BROMIDE, DISODIUM EDTA.

Le premier composant qui pose problème après l’eau, c’est le PEG (polyéthylèneglycol) qui est un ingrédient issu de la chimie lourde. On considère que ces PEG sont très douteux car ils peuvent permettre à des substances nocives de pénétrer la barrière cutanée. De plus, ils seraient soupçonnés de contenir une substance potentiellement cancérigène. Et même si cette dernière peut être éliminée lors de la fabrication des cosmétiques, le consommateur ne peut pas être certain que c’est le cas. Donc, je ne sais pas pour vous mais, moi, dans le doute, je m’abstiens.

Mais le gros point noir de cette liste d’ingrédients, c’est le Cetrimonium bromide. Ce conservateur d’origine chimique a également le rôle d’agent lavant. Il est irritant et potentiellement allergisant. Quand le phenoxyethanol, qui pose déjà problème niveau santé, est limité à une concentration de 1% maximum, le cetrimonium bromide est, quant à lui, limité à une concentration maximale de 0,1%. Alors je me pose la question suivante : ça file quoi au-delà de 0,1% ? La peste bubonique ? On a de la bave au coin des lèvres et la langue qui traîne par terre ? Sachant qu’en plus, il y a sur le marché suffisamment de conservateurs qui ne sont pas du tout dangereux et qui font très bien leur boulot, j’ai vraiment du mal à comprendre ce choix.

 

Gel Moussant Sébium de Bioderma

 

Liste INCI : WATER (AQUA). SODIUM COCOAMPHOACETATE. SODIUM LAURETH SULFATE. PEG-200 HYDROGENATED GLYCERYL PALMATE. PEG-40 GLYCERYL COCOATE. DISODIUM EDTA. CITRIC ACID. ZINC SULFATE. SODIUM COCETH SULFATE. PEG-7 GLYCERYL COCOATE. COPPER SULFATE. GINKGO BILOBA EXTRACT. SODIUM CHLORIDE. XYLITOL. FRUCTOOLIGOSACCHARIDES. MANNITOL. RHAMNOSE. SODIUM HYDROXIDE. PROPYLENE GLYCOL. SODIUM METHYLPARABEN. SODIUM PROPYLPARABEN. FRAGRANCE (PARFUM).

Certains ingrédients ne posent aucun problème dans cette composition : le sulfate de zinc, qui permet de réguler le sébum et a des propriétés à la fois antibactériennes et anti-inflammatoires. C’est l’ingrédient phare quand on souffre d’acné ; le sodium chloride, le mannitol, le xylitol, le ginkgo biloba extract, les fructoologosaccharides.

Le reste est plus sujet à caution.

On démarre, après l’eau, avec deux bases lavantes: la première, douce, et la seconde, qui fait partie des tensio-actifs irritants. POURQUOIOIOIOI??? C’est compliqué de ne mettre qu’une base lavante douce ? Non, c’est juste parce que le sodium laureth sulfate ne coûte pas cher donc mélanger les 2 tensio-actifs, l’un irritant mais bon marché, et l’autre doux mais plus cher, permet de faire des économies. Et comme on n’est pas assez sûr que les deux ingrédients nettoient assez, qu’est-ce qu’on fait ? Eh bah on va se rajouter un petit agent moussant des familles (le sodium coceth sulfate) afin d’être certain que tout est bien parti (le sébum, le film hydrolipidique, le derme, l’épiderme et la moumoute de Tata Jacqueline…) Que tout le visage tiraille une fois nettoyé, visiblement, on s’en fout. Surtout que vous, je ne sais pas, mais moi, j’ai longtemps associé peau nette et peau qui tire après le nettoyage. Grossière erreur, Monique.

On trouve ensuite moult PEG (je vous renvoie à l’explication plus haut) ainsi que du propylène glycol, en fin de liste, qui aurait les mêmes caractéristiques, en terme de facilitation de la perméabilité de la peau.

On continue avec de l’acide citrique, qui permet de stabiliser le PH du produit et qui, par la même occasion, peut irriter la peau quand il n’est pas utilisé avec parcimonie. Donc autant vous dire que sur une peau sensible, on oublie ou alors on y va doucement, sur certaines zones, et pas tous les jours. Ce qui fait que sur un nettoyant visage que l’on utilise quotidiennement, ce n’est pas terrible.

On finit avec nos potes les parabens, conservateurs qui soulèvent toutes les interrogations de la communauté scientifique. Cancérigènes, pas cancérigènes ? Ils ne sont pas tous logés à la même enseigne ; les études se contredisent, et dans le doute, je préfère en faire la chasse. Les plus problématiques ne seraient pas dans la liste de notre gel moussant mais comme le caractère extrêmement douteux de ces ingrédients -comme le fait qu’ils soient perturbateurs endocriniens- dépend de nombreux facteurs (type de paraben, % dans le produit, dangerosité selon qu’ils sont ingérés ou injectés etc) et que la législation les concernant varie selon les pays, franchement, ce n’est peut-être pas la peine de se tirer une balle dans le pied. Mieux vaut leur montrer la porte. Vas-y, dégage.

Donc, si l’on résume j’ai une peau sensible et mixte : grâce à ces deux produits, j’assèche encore plus ma peau et celle-ci réagit en produisant davantage de sébum. Et en passant, je me tartine avec de l’ingrédient foireux qui peut mettre ma vie en danger. Bingo ! And the winner is…!!!!!

J’ai donc laissé tomber tout ça pour me remettre quotidiennement à l’eau…Vous allez dire : Mais elle est complètement malaaaaaaade !!! Alors comme ça, on pourrait croire que oui… mais en fait non (je m’explique tout de suite, parce que sinon, je sens que ça va faire un peu léger niveau argumentation).

Avant toute chose, il faut comprendre que démaquillage et nettoyage doivent rimer avec DOUCEUR. Même (surtout?) si tu luis dès 6h du mat’ sur ton oreiller (et que c’est dégueulasse). Sinon, ta peau mixte deviendra également déshydratée, comme la mienne dans une vie antérieure.

Quant à l’eau, elle n’assèche pas la peau si :

  1. Tu utilises un démaquillant et un nettoyant doux ;
  2. Tu rinces à l’eau tiède, ni trop chaude ni trop froide car la peau réagit dans les deux cas ;
  3. Tu pschittes un peu d’hydrolat (également appelé eau florale) apaisant comme celui de camomille pour rétablir ton PH et calmer la peau (pour en savoir plus sur l’utilité de l’hydrolat, c’est ici).

Alors attention, bien évidemment, ça vaut pour les peaux sensibles mais pas malades (eczéma, psoriasis) ou particulièrement réactives. Moi, j’ai une peau normalement sensible et je supporte totalement l’eau matin et soir. Ce ne sera pas le cas de tout le monde, on est d’accord.

Bon,  comme j’en vois qui piquent du nez dans leur tasse de thé, je termine avec ma routine démaquillage/nettoyage matin et soir.

  • Je me démaquille avec de l’huile végétale bio, oui oui, même le matin. Alors il est évident que je ne me relève pas la nuit pour me maquiller lors de crises de somnambulisme aiguës. C’est juste que le matin, ça me permet de retirer tout ce qui est à la surface de la peau sans l’agresser. Et si j’ai la peau un peu grasse (bon, pour être parfaitement honnête, elle ne l’est plus vraiment le matin en fait, depuis que je suis passée au naturel), eh bien je retire le gras par le gras.

Pour info, j’utilise de l’huile de jojoba le matin et de l’huile d’abricot le soir (j’expliquerai pourquoi dans un article sur l’utilisation des huiles végétales). Mais on peut tout à fait n’en avoir qu’une.

biotifullpeople_blog_beaute_au_naturel-0010

Je mets 3 pressions dans la main, je masse sur peau sèche, je rince à l’eau TIEDE (compris??). Là, j’ai encore un film à la surface de la peau car l’huile végétale pure ne s’émulsionne pas , c’est-à-dire qu’elle ne se mélange pas avec l’eau. Mais ça ne pose aucun problème parce qu’après…

  •  … je nettoie avec un nettoyant doux, sans tensio-actif irritant . Pour avoir la liste presque exhaustive des tensio-actifs, je vous renvoie à l’article le site de La Vérité sur les cosmétiques.

Pour moi , le matin c’est le nettoyant Ex White de Unt (une marque asiatique), pour peaux sèches et ternes (j’en change bientôt, même s’il est vraiment top, car la compo ne me convient plus). Et le soir, c’est le nettoyant à la rose et au camélia de PAI Skincare (amoooore miooooo !!).

biotifullpeople_blog_beaute_au_naturel-0003

 

  •   Je finis avec un spray d’hydrolat : de la carotte sauvage le matin, pour l’éclat du teint et resserrer les pores ; de la camomille le soir, pour apaiser.

 

 

Un des avantages de cette méthode, c’est que je n’utilise plus de coton, mis à part pour me démaquiller les yeux (et encore, ce n’est pas du coton).

Ah oui, j’ai oublié de vous dire, il y en a qui se démaquillent les yeux avec l’huile ; chez moi, c’est un non ferme et définitif. ça pique, je vois trouble et surtout, le lendemain, j’ai deux paupières de boxeur en forme de toile de tente à la place des yeux, qu’il m’est absolument impossible d’ouvrir. Je me suis déjà fait avoir deux fois mais comme je suis une fille très maligne, j’ai arrêté. Donc je prends des lingettes démaquillantes de chez Lamazuna (une tuerie ! Je vous expliquerai…) et je les passe sur les yeux avant de me jeter sur l’huile.

Quant à l’hydrolat, je le fais pénétrer avec mes mains : ni coton, ni mouchoir. Le but, ce n’est pas de le retirer mais bien de le faire pénétrer afin de profiter de ses bienfaits.

Et le gros lot, c’est que quand il n’y a plus de frottement, il n’y a plus d’irritation. C’est tout bête. (Bon, après, il y a aussi le côté écologique, plus de coton jeté dans la nature et tout et tout. Moi ça me parle mais je ne sais pas si vous y êtes sensibles…)

Quant au reste, c’est une question d’habitude. Je trouve personnellement que ça ne prend pas tant de temps que ça et surtout, comme je vois que le voile terne et jaune que j’avais jusqu’à présent, et dont je n’arrivais pas à me débarrasser, est parti, que ma peau est claire et nette, lumineuse et hydratée, qu’elle ne tiraille plus, je n’ai aucune raison d’arrêter. C’est même un moment de pur plaisir car je sens ma peau en forme alors que passer deux secondes à mettre mon eau micellaire me gonflait au plus haut point quand je voyais le résultat.

Alors je ne vous cache pas que les soirs de grosse flemme ou de maladie, je la ressors, mon eau micellaire, pour aller plus vite au lit. Mais j’ai délaissé la Bioderma pour du naturel : celle de la marque Indemne (L’eau de Miss Ellaire, jeu de mots Ramoucho!) qui ne me convient pas vraiment et que je compte remplacer par celle à la rose, de Cîme sur les conseils de Mona, du blog Rosecocoon.be

 

Ca y est, on arrive à la fin. Alors tu sais ce qu’il te reste à faire ? Saute sur ton bidon d’huile et asperge-toi largement : ta peau te dira merci !

 

 

Sources:

 

 

 

 

6 thoughts on “Mais pourquoi donc pratiques-tu le double nettoyage ? (t’es pas bien dans ta tête?? c’est galère, c’est long, j’ai pas le temps, je suis malade, l’eau c’est froid et ça mouille…)

  1. J’adore l’écriture de style,drôle et simple à lire.
    Merci pour cet article bien détaillé
    Je commence à me pencher sur le sujet mais grâce toi je vais bientôt changer de bord.
    A bientôt.
    Séverine

    J'aime

  2. Ben alors ça, ça me scotche sur le canapé! De l’huile sur le visage et une peau de ouf! Si larenarde75 est contente du résultat, je me dis pourquoi pas moi. J’ai une biocoop dans le coin, j’espère trouver un max de produits. J’essaie et je te dis ce que ça donne Thémis. Et merci pour ton site, il est trop bien!

    J'aime

    1. Eh oui! L’huile sur le visage, c’est génial! Je prépare un article pour faire comprendre que dans la balance, la crème de parfumerie ne fait pas le poids avec un sérum composé d’huiles végétales, non seulement en terme d’efficacité…mais au niveau du prix, n’en parlons même pas !

      J'aime

  3. Bonjour et merci pour votre blog qui fourmille d’infos ! J’ai essayé l’huile de jojoba et le démaquillant PAI et je confirme c’est top, ma peau ne tire plus en une semaine c’est dingue !!! Merci encore pour l’info 🙂

    J'aime

    1. C’est vrai?! Génial! Le nettoyant PAI est un des meilleurs nettoyants pour peaux mixtes, je pense. Quelle satisfaction de pouvoir se nettoyer le visage à l’eau sans avoir la peau rouge et irritée! Bon, le prix fait un peu mal au départ mais il dure quand même longtemps…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s