Battle de Bronzer   : le Buriti Bronzer de RMS Beauty et le Very Bronzing de Tata Harper

J’aime les « Bronzer »… Je dirais même : le bronzer est mon ami.

Pourquoi ? Eh bien tout simplement parce que cela correspond exactement à ce que je recherchais depuis des années pour le teint : pas d’effet matière sur la peau, pas de matité à tout prix (j’ai une autre arme secrète qui fonctionne correctement pour matifier), mais un teint en transparence (je ne cherche pas particulièrement à camoufler rougeurs ou petites imperfections) qui laisse voir le grain de la peau, un effet « healthy » qui permette juste de réchauffer mon teint.

Lors de mon passage au naturel, j’ai d’abord essayé les poudres minérales, celles de la marque Les 3 fées en l’occurrence. J’ai trouvé qu’elles étaient très bien : elles n’assèchent pas la peau, on peut moduler la couvrance, mélanger les poudres entre elles pour se rapprocher le plus possible de sa carnation et la tenue est bonne. Pour celles que ça intéresse, j’avais choisi les poudres suivantes (teint clair à sous-teinte jaune)

voile magique : pêche mat / rosé moyen / doré moyen (seules ou mélangées entre elles selon la saison)

voile soleil : Fidji et Hawaï

 Pour le blush, c’était le Clementine et le Ohlala de Lily Lolo.

Je les appliquais avec le pinceau kabuki acheté chez les 3 Fées pour le fond de teint minéral et le blush, et avec le pinceau bronzer Lili Lolo pour le voile soleil.

Mais ce n’était pas l’effet que je recherchais. Je ne sais pas trop comment vous expliquer mais je faisais…maquillée ; pourtant, le résultat était naturel, je ne peux pas dire le contraire, mais cela manquait de transparence, voilà.

J’ai donc tenté ensuite chez Etat Pur le Soin éclat du teint B37. Alors pour un résultat effet peau nue, on peut dire que ça fait vraiment un effet peau nue… Je pense que c’est le genre de produit qu’on peut mettre si on fait l’impasse sur la crème de jour. Mais si on est fidèle à cette étape dans sa routine, ça fait un peu double emploi. Je brillais vraiment beaucoup avec. En gros, c’est une sorte de crème teintée qui se fond tellement sur la peau qu’on a l’impression de n’avoir rien mis et elle réchauffait à peine mon teint pâle. Next.

Je suis enfin tombée sur le Buriti Bronzer de RMS Beauty. Et là…et là… Coup de foudre immédiat et pour la vie. Bon, comme le dit ma meilleure amie, j’ai toujours eu une tendance du « Pour la vie qui dure un mois » (en matière de cosmétiques en tout cas) mais là, je jure que c’est vrai. Je mourrai le Bronzer RMS aux joues (sans dramatisation aucune).

Alors pour commencer, le pot, en verre dépoli, est sympa, petit et solide. Je l’ai déjà fait tomber deux-trois fois sur le carrelage de ma salle de bain et il n’a pas volé en éclat. C’est un warrior.

La texture, quant à elle, est parfaite : j’applique le produit au doigt, en contouring sur les pommettes, le haut du front, les maxillaires et le menton. La teinte paraît très foncée dans le pot et elle semble un peu nacrée mais une fois appliquée, elle réchauffe vraiment bien ces parties du visage qui semblent avoir été juste hâlées par le soleil. Le côté brillant s’estompe totalement. Le produit s’étale parfaitement, je dirais même qu’il fond littéralement sur la peau. On peut sans problème rajouter un peu de crème pour intensifier la couleur. Le fait qu’il y ait comme une sous-teinte rouge, un peu cuivrée, rend le résultat très naturel, pas du tout orange ou jaune et je pense que c’est ce qui fait vraiment la spécificité de ce produit (contrairement au bronzer de Tata Harper par exemple).

bronzer buriti RMS

La composition me semblait très bonne…jusqu’à ce que je regarde la liste de plus près :

Cocos Nucifera (Coconut) Oil,*Cera Alba (Beeswax), *Simmondsia Chinesis (Jojoba) Seed Oil, *Theobroma Cacao (Cocoa) Seed Butter, * Mauritia Flexuosa Fruit (Buriti) Oil, Tocopherol(non-GMO), *Rosmarinus officinalis (Rosemary) Extract, and may contain: [+/- Titanium Dioxide CI 77891, Iron Oxides CI 77491, CI 77492, CI 77499, Mica CI 77019]

Alors, tout le début est très, très bien : des huiles (coco, jojoba, buriti), du beurre de cacao, de la cire d’abeille (agent émollient qui crée un film sur la peau et qui empêche l’eau de s’échapper), de la vitamine E comme conservateur, de l’extrait de feuille de romarin et des colorants.

MAIS, il y a des traces de dioxyde de titane…(Et là, je pense que je viens de perdre du monde…)

De quoi s’agit-il exactement ? Pour faire simple, c’est un colorant blanc qui a un rôle d’anti-UV. On  le trouve donc notamment dans les crèmes solaires à filtre minéral (les crèmes bio notamment). Le problème, c’est que lorsqu’il est sous la forme de nanoparticules (c’est-à-dire un million de fois plus petites qu’un cheveu), il a une action inflammatoire sur certains organes. Inflammatoire et par conséquent potentiellement cancérigène, en langage médical.

Donc :

1) soit on se dit que le « +/- » devant l’ingrédient signifie qu’il n’y a que des traces et que si ça se trouve, il n’est pas sous la forme de nanoparticules et que donc, il ne pénètre pas la barrière de la peau… Donc on s’en fout et on applaudit des deux mains.

2)  soit on flippe car on se dit : même l’Afssaps* recommande de ne pas utiliser de produits contenant des nanoparticules sur une peau abîmée ; je ne veux rien de douteux sur la mienne, qui est pourtant saine. Je ne prends aucun risque…et adieu Bronzer qui me fait une peau de ouf…

Bon, alors j’avoue que personnellement, au début, j’ai tourné de l’œil, je me suis arraché les cheveux, j’ai ouvert ma fenêtre en grand et j’ai hurlé, tel Moundir en quittant Koh Lanta : « POURQUOI ??? !!!! POURQUOI ETRE AUSSI CORROMPU ??? P… !! AUCUN HONNEUR ! AUCUNE DIGNITE !! »

Puis j’ai repris mes esprits, bu un grand verre d’eau, respiré un bon coup et me suis dit : il est quand même top, ce bronzer, tout me plaît chez lui, c’est exactement le produit que je voulais. Donc sincèrement, tant que je ne trouverai pas d’équivalent sans dioxyde de titane, je pense que je le garderai. (C’est dit.)

Y aurait-il une alternative avec le bronzer de Tata Harper ?

tata harper bronzer

Alors pour moi, au niveau du résultat, c’est non. La crème, que je trouve d’ailleurs plus « grasse », a une teinte qui est plutôt marron clair. Par conséquent, je l’utilise davantage comme couleur de « fond »sur tout le visage mais vraiment parce que je compte finir le produit. Le résultat est quand même assez léger donc il ne faut pas non plus s’attendre à avoir l’air hyper bronzé avec.

P1000244
Le RMS, plus cuivré à gauche, le Tata Harper, plus caramel, à droite.

Pour être tout à fait honnête, si ça ne me saoulait pas de mettre 40€ à la poubelle, eh bien…je le mettrais à la poubelle !

Du côté de la compo, ce n’est pas très éloigné du RMS :

Helianthus annuus (Sunflower) seed oil*, Cocos Nucifera (Coconut) Fruit extract, Ricinus Communis (castor) Seed Oil, Cera Alba/Beeswax/ Cire d’abeille*, Caprylic/Capric Triglyceride, Mica, Helianthus annuus (Sunflower) Seed wax, Iron Oxides (C.I. 77891), Camellia sinensis (Green Tea) seed oil*, Plukenetia Volubilis, Palmitoyl Isoleucine, Euterpe oleracea (Acai) fruit oil*, Titanium Dioxide (CI. 77891), Lavandula stoechas (Spanish Lavender) extract, Tocopherol (Vitamin E)

De l’huile de tournesol, de coco, de ricin, de la cire d’abeille, une huile estérifiée qui joue le rôle d’émollient (il y a les partisans et les détracteurs, je ne rentrerai pas dans le détail ici, mais en tout cas, pas de danger pour la santé), de la cire d’abeille, une autre huile estérifiée, une poudre blanche qui sert de colorant, de la cire de tournesol, de l’huile de camelia, d’inca inchi, d’açaï, un actif repulpant, des colorants,de l’huile essentielle de lavande,  un conservateur d’origine naturelle et…le retour du titanium dioxyde.

L’avantage des deux produits, c’est qu’ils durent trèèèèèèès longtemps. Cela fait plusieurs mois que j’ai le bronzer RMS et je ne sais vraiment pas quand je vais le terminer. L’investissement est donc intéressant. En gros, tu ne te ruines qu’en une fois.

Tata Harper : 40€ le pot de 4,5 ml

RMS Beauty : 26€ le pot de 5,7 g

Le petit bémol : la tenue. Le produit s’estompe clairement au fil de la journée et il suffit d’avoir la peau mixte pour que ça tienne encore moins bien. Disons que dans l’après-midi, il faut prévoir une retouche. Et carrément se remaquiller pour sortir le soir. De mon côté, je poudre un peu , uniquement sur la zone T , afin de garder le côté « transparence » sur le reste du visage. Après, vous faites comme vous le sentez mais je trouve que ça ne sert pas grand-chose d’utiliser une crème pour se retrouver avec le fini de la poudre. De plus, comme les joues sont souvent plus sèches, je n’en rajoute pas pour éviter qu’elles le deviennent davantage.

Conclusion : pour moi, vous l’aurez compris, le grand gagnant est définitivement le Bronzer Buriti. Pour la vie…bien évidemment !

Où les trouver ?

* AFSSAPS : Agence francaise de sécurite sanitaire des produits de santé

Sources :

6 thoughts on “Battle de Bronzer   : le Buriti Bronzer de RMS Beauty et le Very Bronzing de Tata Harper

    1. Merci à toi! Pour répondre à ta question, le bronzer et le fond de teint n’ont pas la même utilité. Je dirais que le bronzer réchauffe le teint mais ne couvre pas du tout. On voit le grain de peau, les boutons, les rougeurs, les pores. Donc ça va pour une peau sans aucune imperfection ou si on se moque qu’elles se voient. Si tu veux ta peau mais « en mieux », flouter discrètement les pores, cacher les petites imperfections sans effet matière, le fond de teint est plus approprié (celui de Kjaer Weis est idéal pour ça ; j’ai fait un article dessus si tu veux).J’ai choisi, quand je veux vraiment un teint nickel, un compromis entre les 2 : bronzer en contouring et crème de teint sur la zone T, là où les pores sont le plus visibles.

      J'aime

  1. Bonjour! Il est fort possible que je sois « sensible » au dioxyde de titane … Alors selon la quantité dans ces bronzers, puis je qd meme les essayer? Et dès que vous en trouvez un sans ce composant, faites nous le vite découvrir !!!! Merci

    J'aime

    1. Oui, le dioxyde de titane, je pense qu’il va falloir que j’en parle parce que c’est un ingrédient très très courant, même dans le bio, mais on peut y être plus ou moins sensible, voire allergique. Disons que dans les 2 « bronzer » de l’article, il y en a très peu, contrairement à pas mal de produits de maquillage chez Une Beauty par exemple, dans lesquels il est en début de compo. Donc je tenterais quand même lorsque le dioxyde de titane est placé tout à la fin de la liste INCI mais j’éviterais totalement quand il est au début. Et plutôt pour des produits en local (anticernes mais pas une poudre pour le visage entier), histoire de voir si c’est supportable. Et si je trouve un bronzer efficace ET sans cet ingrédient, promis, je relaie l’info!

      J'aime

  2. Bonjour !
    Je suis moi aussi à la recherche du bronzer parfait et je me laisserais bien tenter par celui de RMS…
    Vous indiquez que la tenue de ces deux produits n’est pas excellente, mais qu’en est-il par rapport à la tenue d’un bronzer « classique » ? Tiennent-ils vraiment moins bien ? Merci !

    J'aime

    1. Qu’entendez-vous exactement par bronzer « classique »? Si c’est « non bio » ou « non naturel », je ne peux pas vous dire car je n’en avais jamais utilisé avant ceux-là, désolée!Le rendu ne peut en tout cas pas être comparable à celui d’un fond de teint, c’est beaucoup plus léger et par conséquent, ça tient moins bien,surtout si on a la peau mixte, je pense.

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s